I Page blanche I

19 avril 2014

Pâques

DSC_0156

DSC_0159

DSC_0170

DSC_0203

Week-end pascal...
Très bon week-end, très bons chocolats, très beau temps samedi et moins dimanche. Petits remous hormonaux, noeuds dans le cerveau pour pas grand chose, j'ai le sentiment que tout n'est pas encore tout à fait apaisé. 
En faisant quelques postures de yoga dans l'herbe j'ai compris que j'avais besoin de bouger; reprendre mon souffle après cette maternité c'est aussi perdre les derniers kilos qui s'accrochent et pèsent si lourd...prendre un petit peu de temps pour soi pour se sentir plus légère dans son corps et dans sa tête. S'aimer pour poser un regard noeuf autour de soi...

Posté par Belliflora à 14:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 avril 2014

Je me souviens

maman_moi

Je pique l'idée à ma tante. Raconter un souvenir tout simplement.

Aux dernières vacances, je me suis plongée dans les photos de mon enfance, pour montrer à Clotilde.
Je suis tombée sur celle-ci et je l'ai prise en photo. La qualité est assez mauvaise, le papier brille, mais ce n'est pas grave.

C'est moi dans les bras de ma maman.
Elle porte une robe qu'elle avait cousue elle-même et beaucoup portée apparemment (présente sur de nombreuses photos) ainsi qu'un collier d'ivoire. A l'époque elle avait une grosse frange et une coupe au carré. Et exactement l'âge que j'ai aujourd'hui, puisqu'elle m'a eue à 29 ans !

Cette photo me plaît mais elle me fait mal à la fois, parce que je me rappelle ce collier. J'étais ado, au collège, c'était vers la fin de l'année et j'avais décidé de lui emprunter ce petit collier pour aller avec ma tenue baba-cool de l'époque, mélangé aux autres bijoux de pacotille que j'avais accumulés autour de mon cou.
La journée se passe et en rentrant à la maison je vais discètement dans la chambre de mes parents reposer ce précieux collier (dont je connais l'importance, apprise implicitement à travers les photos, justement) mais là, point de collier.
Je remue les bijoux, mes vêtements, rien ne tombe. Je retourne sur mes pas, jusqu'à l'arrêt de bus. Et petit à petit un affreux sentiment d'effroi et de honte m'envahit. Je ne lui avais pas demandé de me le prêter et je choisis de garder le secret de cette perte pour moi.

Aujourd'hui je n'ai toujours rien avoué...

Et me mère a vu la photo sortie de l'album et s'est tournée vers mon père en disant: "Oh c'était la robe que je m'étais faite ! Et ce collier, tiens, il est où je ne le retrouve plus ...c'est bizarre...

Je me suis mordu la langue et j'ai retrouvé mon mensonge et la honte qui l'accompagne, se posant en face de moi et me ramenant 15 ans en arrière. Peut-être qu'un jour il faudra que je me fasse pardonner...

Posté par Belliflora à 20:28 - Commentaires [11] - Permalien [#]

14 avril 2014

Je vais avoir 30 ans.
C'est drôle que cet anniversaire arrive à un moment de ma vie que je perçois comme un tournant.
Plein de choses changent, me surprennent, me bousculent. Comme les couleurs du coucher de soleil qui semblent densifier le ciel avant la tombée de la nuit et le renouveau du jour.
Je ne les ai pas vu venir, ces 30 ans. Non pas que je les tenais éloignés de moi; mais ils arrivent comme un point d'orgue à une phase de construction qui s'achève. Je ne sais pas ce que la décennie à venir me réserve, mais j'ai bien l'intention de consolider ce que j'ai déjà. Eduquer mes deux petits du mieux que je peux sans penser à une nouvelle grossesse. Utiliser mon expérience de prof pour vite trouver mes marques dans mon nouvel établissement.
M'occuper de mon homme aussi ! Il me semble qu'on a besoin de se retrouver...

DSC_0125

DSC_0126

 

Posté par Belliflora à 17:50 - Commentaires [21] - Permalien [#]

12 avril 2014

Spring

DSC_0109

DSC_0111

DSC_0116

Oh, c'est bel et bien ma saison préférée...!
Alors j'ai décidé d'en profiter à fond ce week-end. Après une semaine horrible (fatigue immense) j'ai pu un peu rester au lit ce matin, et à cette heure-ci Clotilde est partie voir une exposition de pierres, fossiles et insectes avec son papa...et Gustave fait une sieste (miracle).

Je retrouve mes pensées, mes petits souhaits, mes petits plaisirs à moi, dans la maison silencieuse.

Faire le tour des pièces, se faire une to-do list de rangement et de ménage qui n'empiète pas trop sur le reste, programmer une bonne séance de jardinage cet après-midi pour mettre en terre un hortensia et mettre de l'engrais au pied des fleurs. J'ai bien envie d'aménager un peu mieux notre coin terrasse, il y a une espèce de marche-plateau le long du mur dont je ne sais quoi faire, je vais vous montrer pour que vous me donniez vos avis ...

Je n'ai pas une minute pour avancer dans mon tricot, j'ai simplement acheté quelques tissus chez Eurod*f pour faire à ma Clo quelques robes& blouses d'été fleuries, et à mon Gus un bloomer (tissu vichy) (j'espère avoir le temps avant les fortes chaleurs)

Sinon j'ai:
*été voir le banquier et obtenu un prêt pour nos travaux et une baisse du taux de prêt immo
*enregistré mes voeux pour l'année scolaire prochaine (mais j'ai bien l'impression que c'est plié d'avance, ce sera un bahut moins bien, euh, deux bahuts en fait...retour en arrière, mais une bonne surprise est possible)
*acheté une petite robe en jean clair chez H&M il faut que je vous la montre. J'étais sur le point de tourner les talons en pestant contre les robes-tube à la mode cet été (et sans manches la plupart du temps, donc pas faite pour les "gros bras" comme les miens) et ping ! un petit coup de coeur pas cher...)
*trouvé une paire de sandales Sweedish Hasbeens à 18euros en dépôt-vente.
*retrouvé les livres de Sophie Dalh comme chaque printemps
*mis un beau fuolard fleuri autour de mon cou

Posté par Belliflora à 11:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]

05 avril 2014

DSC_0096

Parfois je me demande si je pourrais dormir 24h d'affilée si on me laissait dans un petit cocon chaud et sombre.
Parfois je me demande combien il y aura de secousses du "terrible two" après le tsunami des 2 ans, parce que après une journée horrible comme celle d'aujourd'hui j'ai peur de revenir en arrière. Mais j'imagine que des secousses il y en a tout le temps, des plus ou moins grandes, qui secouent plus ou moins les parents, et qui se confondent avec l'oedipe qui revient, les influences des (du ?) sale gosse de la classe, de je-ne-sais-quoi de la vie...(ce matin je me suis fait traiter de "champignon pourri" j'ai eu la main qui est partie toute seule)
Parfois je me demande si c'est moi qui suis trop sensible à ma mutation prochaine ou si j'ai le droit d'être ébranlée; j'ai envie de pleurer parfois quand je pense à l'an prochain, la peur de l'inconnu sans aucun doute, et la tristesse de quitter un collège où je suis bien, certainement aussi. On me dit "pense à d'autres qui vont à Créteil" alors je m'accroche à ma pensée positive. Mais je sais que mon inconscient en est tout tourne-boulé et ça ressort ça et là, c'est comme ça.

Parfois je me demande ce que ça fera quand j'irai pour la dernière fois dans la maison de mes parents. Ils vont la vendre. J'avais 7 ans quand on y a emménagé. Ca me fout un peu le coeur en vrac aussi.

Bon. Je vais manger un peu de chocolat.

Posté par Belliflora à 21:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]



04 avril 2014

DSC_0086

Déjà presque 6 mois pour mon petit loulou d'amour.
C'est une relation particulière que nous avons, différente de celle que j'ai avec ma fille. Peut-être parce que c'est un garçon, peut-être parce que c'est le 2e, peut-être parce que j'ai changé un peu aussi ?
Je le regarde avec fierté, j'aime lui dire qu'il est beau et que je l'aime. Que c'est mon petit gars à moi, mon petit boy. Avec Clotilde j'ai plus de distance, c'est plus cérébral.
J'aime quand on s'allonge tous les deux et qu'il replie ses petits pieds contre mon ventre pour téter. J'aime sa petite bouille qui se tord quand il pleure et aussi son sourire de tous les instants. Son odeur, ses grognements de cochon de lait.

Joyeux 6 mois mon amour -un peu en avance !

Posté par Belliflora à 13:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 mars 2014

DSC_0014

DSC_0015

DSC_0023

DSC_0032

Descendre enfin au jardin pour une heure de jardinage, rempotage, nettoyage.
Aujourd'hui Gustave a été particulièrement sympa pour les siestes, c'est appréciable...J'essaye tout de même de ne pas trop me jeter sur tout ce que j'ai laissé de côté depuis ma reprise (repassage, ménage...) car je suis encore un peu faiblarde. Ce soir j'ai les yeux qui se ferment tout seuls, mais je suis contente de ma journée.

J'ai trouvé deux rhododendrons blancs et un rosier chez Lidl cette semaine, à un prix dérisoire. Je les ai mis en pots pour aller sur la terrasse. J'ai planté une nouvelle clématite (incorrigible je suis, on est aussi allés à Botanic avec mon chéri), semé les graines de pois de senteur. Dans mes rêves, on casse le béton de la terrasse, on met des pavés anciens et on érige un petit muret pour faire la démarcation avec le jardin (on va attendre un peu...)

Clotilde peut avoir la médaille de la petite fille 'intellichiante". Surprenante mais relou. Brillante mais pimbêche. Je vois bien qu'elle est dans une phase où elle essaye de jouer plusieurs rôles de petite fille (avec les copines d'école comme modèles) juste pour le fun et nous faire réagir. Et je réalise que dans la construction d'un enfant il y a la base que donnent les parents, et toutes les petites choses de la vie qui viennent s'y amalgamer et qui en font un être unique et en perpétuel changement. Ca peut faire peur parfois, mais je suis persuadée que si on travaille à ce que les fondations soient solides, la maison tiendra.

Bon dimanche !

Posté par Belliflora à 21:35 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 mars 2014

DSC_0511

DSC_0504

DSC_0509

Je viens de ranger mes copies dans mon trieur, chaque année je me dis qu'il faut que je trouve un truc sympa pour leur faire retenir leurs verbes irréguliers ! Dur dur l'apprentissage par coeur aujourd'hui. (et quand j'ai demandé pourquoi on mettait un "s" au verbe "like" dans la phrase "She likes spiders" mes 6e m'ont répondu: parce qu'il y a plusieurs araignées !"...y'a du taf)
Depuis 10j je n'ai pas une minute à moi, les jours filent...cela me plaît mais c'est bien fatigant. Demain les deux sont gardés par la nounou jusqu'à 15h, je pense faire une sieste à mon retour du collège avant d'aller les chercher.

Gustave nous fait une rechute des réveils de nuits après 15j de bonheur, alors ce ne serait pas le reflux qui le réveille ? Le mystère s'épaissit. Et comme nous l'avions mis dans la chambre de sa soeur, nous ne pouvons plus le laisser trop pleurer. Il va peut-être falloir l'éloigner à nouveau (il va finir par tester toutes les pièces de la maison...et la cave ??) Mais il est de plus en plus adorable, un amour de bébé.

Je pense à ma fin d'année, aux projets avortés, à ceux qui viendront l'année prochaine mais j'ai parfois les yeux qui s'embuent, à quoi bon continuer à se dépenser si on vous éjecte...J'ai fait mes voeux sur le serveur académique, il y a peu de postes intéressants proposés au départ, je compte sur ma bonne étoile pour qu'un collègue veuille bien partir d'un super bon collège pour me laisser sa place ;-) La Cr*ffe à Nancy pour rêver ? Oui, rêvons...

Bon. Il se fait tard, j'ai 2-3h de sommeil devant moi avant de me lever tel un zombie, faire grincer les deux portes jusqu'à la chambre des petits, tâtonner dans le noir, proposer le doudou, la tétine quelques minutes puis la retirer, attendre un peu et retourner continuer ma nuit.

Bien le bonsoir.

(et j'ai tout zappé, l'anniv de ma meilleure amie, l'anniv de ma grand-mère, nos "70 ans à deux" à fêter avec l'homme, les mails en retard, mes papiers en retard, je n'arrive à rien anticiper c'est terrible ce poids du jour-le-jour comme un boulet au pied)

 

Posté par Belliflora à 22:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]

21 mars 2014

Les deux choses que je préfère photographier sont mes enfants et les plantes. Leur point commun est de nous ravir à chaque instant de leur développement...la magie réside dans les détails, dans cette cuisse qui devient dodue, puis s'affine, dans les reflets changeants de leurs cheveux, dans les mots qui se disent d'abord maladroitement puis avec davantage de justesse. Je regarde ma fille et mon fils pousser. Si j'arrive à capter avec eux quelques moments de grâce dans le jardin, je me dis que rien ne manque à mon bonheur.

DSC_0449

DSC_0435

DSC_0472

DSC_0481

DSC_0452

DSC_0432

Et ma grande fille a eu 4 ans !

Posté par Belliflora à 15:32 - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 mars 2014

the

Franchement ?

Ca fait du bien.

Merci pour vos petits mots d'encouragement ! J'ai rattaqué lundi comme si j'avais quitté le collège la semaine précédente. Peu de choses avaient changé et j'ai vite repris mes marques...Evidemment, le plus dur c'est le rythme à tenir, le coup de barre après manger contre lequel il faut lutter quand la cloche sonne et qu'il faut poser la tasse de café; la pause de 10h qui paraîtt minuscule, et le soir, quand les yeux se ferment tout seuls devant les copies (j'en ai déjà plein, je suis une sadique, et un peu masochiste aussi !) ou l'écran d'ordinateur.

Mais ces petites et grandes contraintes jalonnent mes journées pour leur donner la structure qui me manquait.

Nous avons commencé un traitement contre le reflux de Gustave, et du jour au lendemain il a fait ses nuits (8-9h de sommeil), je me lève vers 4h pour une tétée et me rendors jusqu'à ce que le réveil sonne...nous commençons à avoir la pêche. J'ai d'abord eu le réflexe de me dire "mais pourquoi ne pas avoir sauté le pas avant ?" mais en fait ce n'est pas aussi simple, je ne peux m'en vouloir d'avoir tâtonné, et puis j'en ai marre de m'en vouloir pour tout.
Ce congé m'aura appris à essayer d'arrêter de culpabiliser. Il y a des choses (beaucoup !) finalement qui nous échappent.

Bon, je vais aller faire un tour dehors avec mes deux petits. Il fait beau...!

à bientôt

(oh et puis en fait j'ai quand même entrepris un petit projet tricot, un gilet au point de riz pour Gus en taille 2 ans, j'ai le temps ! il fallait quelque chose à mes mains...)

Posté par Belliflora à 16:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]



Fin »