19 février 2015

La question de "pourquoi continuer à tenir un blog ?" se pose régulièrement; ça fait 7 ans maintenant...le contenu évolue peu, ce sont toujours des réflexions assez intimes sur ce qui se passe dans ma vie. Parfois, c'est mal perçu; parfois c'est mal exprimé. Parfois, ça touche les gens, de beaux échanges se créent. Souvent, j'essaye de trouver un compromis entre parler à coeur ouvert et essayer d'écrire pour que ça intéresse quelqu'un. Ce n'est pas un exercice facile, et à certains moments il me semble vide de sens. Parfois,... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 16:49 - Commentaires [26] - Permalien [#]

16 février 2015

La semaine commence avec un seul enfant jusqu'à demain, et ça change beaucoup de choses.Ce matin pendant la sieste de Gus j'ai entamé le grand rangement que je remettais toujours à plus tard faute de temps et d'énergie. Comme je n'aurai pas de si tôt 48h tranquille sans enfants, autant profiter de l'allègement temportaire de mes fonctions maternelles pour mettre mon nez dans le bazar...Ca fait peur. Je dirais que je n'ai rien rangé à fond depuis que j'étais enceinte de Gustave, ça fait donc 18 mois environ. La commode des enfants... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 13:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 février 2015

Ce mois de février commence bien.*Ce matin j'ai entendu des pépiements d'oiseaux, les nuages épars laissaient passer le soleil et j'ai senti que les rayons étaient un peu chauds. Ca fait un bien fou...J'ai longé la rue Victor P. avec ses maisonnettes 1900, qui reste si coquette même en hiver. Les glycines ne sont encore qu'un entrelacs de cordes marron. Les hortensias portent leurs boules brûlées par le froid au bout de maigrelettes tiges. Un jour prochain, le miracle du printemps se déroulera sous nos yeux.*J'avais mis une paire... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 10:48 - Commentaires [14] - Permalien [#]
04 février 2015

Le tout et le rien de fin janvier est le même que celui de début février. Les jours gris blanc neige s'égrènent sans qu'aucune différence ne puisse se faire entre la couleur du matin et celle de l'après-midi, du lundi au vendredi. Tout à coup, une éclaircie fait couler un océan de jaune à travers un nuage: c'est le soleil. Et à ce moment-là, de façon instantanée et irrépressible, un sourire s'accroche à mon visage. Je déteste l'hiver. Chaque année, je meurs petit à petit en automne, gèle en hiver... et au printemps, avec les premiers... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 20:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]
30 janvier 2015

Petit mec devant la bibliothèque.Chéri nous a bâti ces immenses rayonnages dans le couloir. Nous aimons passionnément les livres, même si les achats se sont fortement ralentis ces dernières années. La bibliothèque des petits est scindée en deux, dans leur chambre et dans une partie des rayonnages du bas de celle-ci.Gusgus n'est pas un lecteur très patient, au bout de quelques pages il s'agite et veut partir. Mais il adore tourner les pages, toucher, reconnaître les chiens (valeur sûre...) et nous en rapporter d'un air angélique... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 09:54 - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 janvier 2015

Slow life. Slow pace. On ne s'invente pas une vie moins effrénée du jour au lendemain. C'est une volonté à fortifier, un renoncement à accepter, et cela prend du temps.J'ai le souvenir de conversations avec une ancienne collègue, qui se déclarait "décroissante". Je connaissais le principe, j'ai souhaité savoir comment elle faisait en pratique. Ben c'est pas compliqué, on simplifie tout. Et c'est tout un mode de vie qui doit être repensé. Je me rappelle avoir exprimé ma surprise, bien réelle, quand elle a m'a dit: tout le monde veut... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 17:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]

27 janvier 2015

(photo sans aucun lien avec l'article mais je n'aime pas ne pas en mettre une) Je viens en vitesse par ici...On est mardi, j'ai une heure de boulot à la maison, entre le dépôt des enfants à l'école et chez la nounou, et mon départ pour le lycée. Je déteste cette heure. Les 60mn filent, j'ai une boule au ventre qui finit par me faire mal, je n'ai jamais fini tout ce que j'aurais dû faire, je pense à mes classes et à ce que je dois dire dès le début de l'heure et à ce que je dois faire dès qu'ils font ça ou ça, pour pouvoir travailler.... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 09:47 - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 janvier 2015

Cela fait 3 jours que nous tournons au ralenti...Gustave fut malade, puis nous. Clo s'en sort, mais on est encore dans le pâté. Ca a un peu tué mon entrain, mais je suis certaine qu'il reviendra vite. Alors que Mister T dort encore, je me bouge du canapé pour venir écrire.Je regardais les photos l'autre jour. Je suis en train de faire mes albums, ça me laisse toujours bien pensive. Ce temps qui passe...c'est une banalité universelle, mais qui n'empêche pas ce sentiment de pincer un peu le coeur. Nostalgie ou amertume.Je me revois... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 20:35 - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 janvier 2015

Je vais bien. Oui, je vais vraiment mieux. C'est un peu en contrepoint de la plupart des gens, surtout depuis une semaine, et qui plus est, on est dans la partie la plus dure de l'année, celle où les corps sont fatigués, et les esprits au ralenti. C'est dire.J'ose à peine y croire, j'ai ma vigilances interne...je sais que l'élève qui me cherche des noises va peut-être recommencer à m'attaquer. Je sais que l'état de ma grand-mère n'évolue pas et que les souvenirs continuent de refaire surface, de-ci de-là. Je sais que les petites... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 20:27 - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 janvier 2015

Je ne vous ai pas souhaité une bonne année: c'est fait à présent :-)Je n'ai pas eu envie de venir poster ici depuis 3j et vous savez pourquoi. Nous avons tous relativisé tant de choses suite aux événements de Paris.Aujourd'hui je suis tombée par hasard sur une chanson que j'ai toujours adorée mais que je n'avais pas écoutée depuis bien longtemps...Je me revois dansant au milieu d'un grand hall, je devais avoir environ 6 ans...Pour des raisons qui m'échappent aujourd'hui (et m'échappaient déjà à l'époque) mon père me prenait parfois... [Lire la suite]
Posté par Belliflora à 12:28 - Commentaires [12] - Permalien [#]